AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 François de Francia (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
À venir

♠ Petite Douceur de Francia


◊ Messages : 123
Age : 34

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: François de Francia (terminé)   Sam 12 Fév - 20:31

    ₪ CARTE D'IDENTITÉ ₪

    ۞ Nom : Lenoir
    ۞ Prénom(s) : François
    ۞ Surnoms : aucun
    ۞ Âge : 21 ans
    ۞ Esclave de : Dante Fenice
    ۞ Type d'esclave : esclave de luxe de compagnie
    ۞ Orientation sexuelle : Bisexuel

    ₪ ASPECT PHYSIQUE ₪


    ۞ Physique : Il est plutôt de grande taille, sans trop. Son corps est peu musclé, surtout des bras, ayant la capacité de soulever de lourdes charges. Il est plutôt en forme, d’âge encore jeune. Sa peau est douce et lisse, comme sortit de l'adolescence, sans poils au torse, si ce n'est qu'un très léger duvet blond. De longues jambes, des fesses ferment, il a conservé la vigueur d'un jeune adulte. Les traits de son visage sont fins et délicats, agrémentés par des yeux d'un bleu étincelant. Il a de grands yeux, avec des cils un peu plus longs alors que ses sourcils sont finement arqués. Il porte ses cheveux plutôt longs, une large frange lui tombant sur les yeux alors que la coupe droite de sa chevelure épaisse et blonde comme le blé frôle ses épaules. Il a les oreilles percées, les ornant de boucles d'oreilles discrètes, mais étranges pour un homme. Ses lèvres sont d'un rose très pâle, fines et s'étirent en un sourire discret.
    ۞ Allure : Il se tient généralement droit, mais sans paraitre hautain, il ne pourrait pas se le permettre. Il conserve une apparence soignée et propre, parfois légèrement parfumé, pour plaire à son maître. Il fait des gestes précis, mais en douceur. Son visage est toujours rasé de près, une barbe peu forte cependant ornerait son visage. Sa voix est douce et chaude, agréable à entendre, bien qu'il n'ait pas de don particulier pour le chant, il récite à merveille poèmes et proses.
    ۞ Goûts vestimentaires : La simplicité d'une blouse blanche entrouverte sur son torse et d'un pantalon noir, arrêtant au mollet alors que de longs bas blancs lui couvre le bas de la jambe. Parfois quelques bijoux que son maitre lui permet de porter
    ۞ Signes particuliers : Une petite tache de rousseur qui ressemble à une flamme orne sa fesse droite. Elle n'est pas plus grosse qu'une Sol.

    ₪ INFORMATIONS PSYCHOLOGIQUES ₪


    ۞ Généralités : Éduqué pour être le domestique de courtoisie d'une dame de la cour, il a développé une douceur innée et une courtoisie élevée. Il fait preuve d’un grand abandon de soi au profit de son maître, convaincu qu'il appartient corps et âme à son maître. Il est d'une loyauté infaillible à ce niveau. Il ne fait cependant pas nécessairement preuve d'une grande autonomie, attendant plutôt les ordres de son maître, bien qu'il sait parfois certaines actions à accomplir d'avance. Ses réponses précises sont souvent ponctuées d'une révérence profonde envers son maître. Il démontre cependant une tendance à la banalité des faits, par exemple sur la mort, les orphelins, etc. Pourtant, il peut faire preuve de tendresse pour consoler son maître s'il est affecté par un sentiment proche de l'abandon. En rond, il ne vit que pour le bien-être de son maître. Il possède une capacité d'apprentissage très rapide.
    ۞ Vices : L’avidité de la douceur, il la recherche plus que tout, quitte à se complaire dans la nourriture si ce besoin n'est pas comblé.
    ۞ Aime : L’étiquette, la douceur, les arts et littératures, le thé et les patisseries.
    ۞ N'aime pas : Tout ce qui touche la violence, la vue du sang, devoir se dépêcher, les abeilles.
    ۞ Sociabilité : Si son maître lui demande, il peut devenir d'une agréable compagnie, parlant et s'intéressant à propos de ce qui peut plaire à son maître. Il peut également se retrouver comme un esclave silencieux et discret. S'il est laissé à lui-même, il ira selon la condition sociale de son interlocuteur, mais toujours poli, sans répondre aux provocations possibles, il tente par tous les moyens de ne pas couvrir de honte son maître.

    ₪ HISTORIQUE ₪


    ۞ Passé : La vie n'est pas toujours facile pour des domestiques de palais, bien qu'ils sont surement mieux traités que des domestiques de bas étage. La mère de François put accoucher dans toute sa dignité, avec d'excellents médecins. Cependant, un enfant de domestique n'appartient pas tant à ses parents qu'au bon vouloir du roi. Celui-ci, voyant un enfant qui puissent être d'agréable compagnie pour ses propres enfants, le fit instruire dès son plus jeune âge par des professeurs de choix, apprenant à lire et à écrire, de même qu'a dessiné et peindre. Jeune enfant, il était déjà une fierté pour ses tuteurs avec qui il passait la majorité de son temps. Cependant, le soir venu, il se retrouvait dans une chambre à part, seul, et commença alors le sentiment d’être abandonné. Ses parents ayant trop de travail et déjà bien heureux de savoir que leur fils aurait un destin comme peu peuvent parvenir à avoir, ils ne lui adressaient même plus la parole. Continuant son apprentissage, alors qu'il approchait de l'adolescence, il démontrait un bon talent pour les lettres et les arts et c'est à ce moment que les tuteurs firent un rapport à leur seigneur sur les capacités du jeune garçon. Peu porté sur les armes, il aurait fait un piètre compagnon pour les fils du roi, mais une cousine royale pourrait très bien se satisfaire de ce garçon. C'est alors que son éducation tourna alors vers les salons de thé, le service des gâteaux, sur les jardins et surtout, sur l'étiquette qu'il se devait de suivre en tout temps avec les membres de la noblesse. Son éducation se poursuivit alors jusqu'à l'âge de 18 ans, où il est alors en mesure de prendre place auprès de cette jeune fille, maintenant devenue adulte également. Si le service qu'il fit alors pendant deux ans, lorsque la jeune fille se maria, elle se vit offrir beaucoup plus d'esclaves et François tombait dans l'oubli. La solitude le reprenait à nouveau, tournant en rond dans sa chambre sans rien faire. Du jour au lendemain, sa vie bascula alors que deux esclaves entrèrent dans sa chambre, vidèrent ses rares effets personnels en une valise de vêtement. Deux gardes vinrent l'escorter à la porte du palais, sans répondre à son regard interrogateur, mais qui était trop bien élevé pour poser des questions ou manifester une résistance. À la grille du palais, un carrosse l'attendait et il y entra, toujours sans savoir cce qui se produisait. Il entendit le cocher parler à l'un des gardes qui lui indiquèrent le port. Allait-il partir en voyage? Mais que penserait sa maîtresse!

    Une place du marché par une journée bien froide. Le commerçant n'avait même pas pris la peine de le mettre dans une cage, tant la docilité de François était désarmante. Beaucoup avait passé et avait admiré son corps ainsi que le certificat de ses instructions en Francia. Il était en pays étranger, mais comprenait bien ce qu'il se passait. La vie d'un esclave pèse de peu de poids. Cependant, il avait la chance d'avoir de son côté une solide éducation qui, si le prix qu'il coutait était très élevé, lui permettrait ainsi d'attirer de bons maîtres, c'est du moins ce qu'il espérait. Cependant, beaucoup furent découragés de son coût, malgré tous les avantages qu'il semblait posséder. Ce n'est qu'en fin de journée, par un petit homme blond au regard bien étrange qui le regarda, prenant son menton entre les mains et plongeant un regard vert et doré dans celui bleuté de l'esclave. Le sourire qui lui fit celui qui était d'une tête plus petite confirma à François qu'il serait son nouveau maître. Pour le mieux? Pour le pire? Jusqu'à ce que l'éternité les sépare? Seul l'avenir le dirait...
    ۞ Famille : Il sait qu'il s'agit de deux domestiques à la cour du roi Cudbert Childéric XIII, mais sans plus. Il ne croit pas qu'un jour il pourra les revoir donc il ne s'attarde pas sur la question. Il ignore également s'il a des frères ou soeurs, mais se doute qu'ils sont dans le même genre de situation que lui. Pour lui, sa famille est maintenant son maître et ne tourne plus qu'autour de lui.

    ₪ ET VOUS ALORS ? ₪


    ۞ Comment avez-vous découvert le forum? Je suis abonnée à vie.
    ۞ Que pensez-vous de ce dernier? Magnifique!
    ۞ Comment définiriez-vous votre niveau RP? Efficace...
    ۞ Quelle sera votre fréquence de passage? Régulière, réponse rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Ludovico III Leone

ღ Il sua Altezza Femminiello

avatar

◊ Messages : 1302

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: François de Francia (terminé)   Dim 13 Fév - 10:39

Et je valide ce nouveau personnage, en te remerciant de ta fidélité sans faille au forum! <3333

Rebienvenue, et comme toujours, éclate-toi!

_____________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

François de Francia (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belmonte :: Biblioteca di Belmonte :: Galleria dei Personaggi :: Esclaves-
Sauter vers: