AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit esclave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaia Nazzareno

♥ Esclave adorablement sauvage ♥

avatar

◊ Messages : 482

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Petit esclave   Dim 17 Oct - 10:54

    ₪ CARTE D'IDENTITE ₪

    ۞ Nom :Nazzareno
    ۞ Prénom(s) :Isaia
    ۞ Surnoms : Saia, Rossignol.
    ۞ Âge :20 ans
    ۞ Esclave de : Selen M. Pavone
    ۞ Sangue Nobile : Illuzione Niveau Un
    ۞ Type d'esclave : Il peut remplir plusieurs fonctions, en général ses maîtres l'utilisait plutôt pour la compagnie ou le plaisir, mais il sait aussi s'occuper d'une maison et aider dans diverses tâches domestiques.
    ۞ Orientation sexuelle : Homosexuel, cependant il le garde pour lui. Mais de toute façon, son apparence fait qu'il plaît bien plus aux hommes qu'aux femmes.

    ₪ ASPECT PHYSIQUE ₪

    ۞ Physique : Isaia est quelqu'un qui arrive plus ou moins à passer inaperçu en raison de sa taille et de sa stature. En effet, il mesure 1m79 pour 50 pauvres kilos, autant dire qu'il est outrageusement maigre. S'il le voulait, il pourrait se cacher derrière un poteau et se faire oublier de tous, mais ce n'est pas sûr que cela plaise vraiment à ses maîtres. Ses yeux sont soulignés par des importantes cernes noirs, signe de son manque évident de sommeil et sa peau très pâle ne fait qu'accentuer ce problème. Avec une telle apparence, on pourrait bien se demander qui voudrait d'un esclave pareil ? C'est que malgré tout, le jeune homme demeure très beau.
    Ses cheveux mi-long font penser à de l'or et leurs incroyables douceurs donnent envie d'y plonger les mains, ses yeux sont d'un bleu limpide qui selon la luminosité peut apparaître gris-perle. Étrangement et malgré son poids, le visage d'Isaia n'est pas creusé, sans être non plus rond, il est ce qu'on pourrait qualifier de normal. Ses sourcils blonds sont presque invisibles et de longs cils de la même couleur viennent entourer son regard, de très discrètes tâches de rousseurs parsèment son petit nez et ses joues. Plus jeune, il était plutôt musclé, devant participer à divers travaux physique et cela malgré sa santé parfois rendu un peu problématique par son manque de sommeil. À présent, il reste peu d'héritage de ces années, seul ses jambes lui permettent encore de courir aussi vite que dans le passé. Il a des petits pieds et des petites mains, ses doigts sont très fins, mais abîmés, le garçon possède un ventre plat et de très jolies fesses bien rondes, enfin c'est en tout cas ce que prétendait ses anciens maîtres.

    ۞ Allure : Son allure dépend principalement de son humeur, parfois il avancera tête baissé, épaules tendus, sur ses gardes, dans une position de soumission évidente. Alors que certains jours, son attitude fier refera surface et c'est tête droite, avec un port de prince qu'il se déplacera.

    ۞ Goûts vestimentaires : Isaia aime les beaux habits un peu anciens, les étoffes le fascine et il pourrait passer des heures à comparer leurs douceurs. En réalité, il n'a jamais vraiment eu de choix pour s'habiller, quand il était libre ses parents n'avaient pas beaucoup de moyens et à présent qu'il est devenu esclave, ce sont ses maîtres qui choisissent ce qu'il porte.

    ۞ Signes particuliers : Des cicatrices sont visibles ici et là sur son corps, représentant les derniers souvenir de ses parents. Un lys est tatoué au creux de ses reins, lubie d'un ancien maître. Isaia possède de grandes cernes noirs, qui entoure ses yeux et les font ressortir.

    ₪ INFORMATIONS PSYCHOLOGIQUES ₪


    ۞ Généralités : Isaia est à la base quelqu'un de calme et de tranquille, mais face à son statut et à ses maîtres il est invivable. Pour lui, c'est impossible d'accepter sa perte de liberté et donc de ses rêves, il frôle souvent les limites, tout en prenant garde à ne pas les dépasser. Quand rien ne va plus et qu'il peut se permettre de s'isoler, il va chanter dans un coin, c'est une de ses dernières passions que sa situation ne lui interdit pas de pratiquer. En fonction de ses maîtres, sa quantité de travail peut se révèler très importante et surtout constante, ce qui le force à dormir un peu la nuit, alors qu'il déteste cela. Il n'en est que plus sauvage le lendemain matin.
    En fait, on pourrait comparer Isaia avec un chat sauvage, auquel on aurait mis un collier de force, il essaie de l'arracher en griffant et en mordant.

    ۞ Vices :Depuis qu'il est devenu esclave, il es très rancunier. Il n'a pas de vices à proprement parler, mais c'est une forte tête, très fière, qui peut parfois avoir un langage coloré même envers ses maîtres. Ce que ceux considère comme un vice venant d'un esclave.

    ۞ Aime :L'opéra même s'il n'a jamais pu assister à une véritable représentation, les étoffes. Si Isaia n'aime pas coucher avec ses maître, il apprécit le sommeil après le sexe car il ne rêve pas, enfin ce n'est pas souvent, qu'il a pu dormir après l'acte. Sinon, il aime la mer, le soleil, les framboises et le vin rouge.

    ۞ N'aime pas : Isaia ressent un fort sentiment de haine envers ses parents qui se sont débarrassés de lui quelques années auparavant, un peu romantique dans l'âme, il déteste prendre du plaisir quand ses maîtres le touche. Il n'aime pas la nuit, qui n'est plus synonyme de repos pour lui, depuis bien longtemps, sa condition d'esclave le révulse, il hait donc également les pirates qu'il tient pour responsable de son statut. De façon plus générale, il n'aime pas le vin blanc et le lait chaud.

    ۞ Sociabilité : Le jeune homme possède la sociabilité que son maître lui impose ou lui permet, disons que dans le passé s'était quelqu'un de plutôt plutôt gentil, voir même charmant, mais possédant également une grande timidité.

    ₪ HISTORIQUE ₪


    ۞ Passé :
    Aussi loin qu'il se souvient, il avait toujours vécu dans un petit village situé au bord de la mer, ses parents comme la plupart des habitants étaient assez pauvres et ne pouvaient survivre que parce qu'ils produisaient eux-même leurs nourritures. La rudesse de cette vie avaient certainement déteint sur le coeur de ses parents, car Isaia ne se souvient pas d'un quelconque geste de tendresse à son égard surtout venant de sa mère, qui parfois dans son irritation levait la main sur lui.

    Malgré cela, enfant, il n'était pas vraiment malheureux et c'est seulement vers ses 9 ans que les choses commencèrent à dégénérer. Ses nuits se retrouvèrent peupler d'horribles cauchemars qui le faisait se réveillait en hurlant à la mort, le visage ravagé de larmes. Jamais ses parents ne vinrent pour le consoler ou pour s'inquiéter de son état. Le sujet ne traversa leurs lèvres que quand ils virent leurs nuits interrompus trop souvent par les cris de leurs enfants, pensant que cela se calmerait tout seul avec l'âge, ils laissèrent tombé. Mais à 13 ans, le garçon ne présentait aucun signe d'amélioration, ses cauchemars étant passé d'un par semaine à toutes les nuits. Si ses géniteurs s'étaient habitués à dormir malgré ses cris, son état commençait sérieusement à vaciller avec le manque de sommeil, bientôt Isaia arrêta même tout simplement de dormir la nuit. Incapable d'affronter ses démons plus longtemps. Il ne profitait que de micro-sieste sans rêve l'après-midi. Évidemment, les faiblesses occasionnelles et les cernes profondes, qui creusait à présent son visage ne passèrent pas inaperçus et des rumeurs commencèrent à circuler autour de lui et de sa famille. Si lui n'y prêtait pas tellement attention, ses parents le vivaient très mal et commencèrent à le frapper plus régulièrement et surtout à le faire travailler beaucoup plus durement, en dépit de sa fatigue. En fait, c'est sûrement à ce moment que le lien parents-enfants entre eux s'est brisé.

    L'adolescent commença à rêver d'une autre vie, la nuit il chantait doucement à sa fenêtre en attendant que l'aurore veuille bien se montrer. Sa mue à 15 ans révéla une voix extraordinaire, reconnu par tous, à l'exception de sa famille, bien sûr. Isaia se mit à attendre avec impatience sa majorité, pour quitter son petit village. Il voulait devenir chanteur d'opéra en se rendant à Belmonte, en fait, il ne vivait plus que pour cela. Et puis secrètement, le jeune homme espérait aussi gagner assez d'argent pour pouvoir consulter un bon médecin, un qui pourrait peut-être trouver la source de ses cauchemars et lui rendre son sommeil réparateur.
    Isaia garda son choix pour lui et ne l'évoqua jamais devant ses parents, il savait d'avance que ceux-ci ne l'aurait, de toute façon pas approuvé, ni soutenu. C'est aussi à cette époque qu'il commença à ressentir quelques sentiments trouble pour un autre garçon de ferme. Amour qui resta largement platonique et secret d'ailleurs. Le temps passa et son état commença à se stabiliser, son corps s'habituant à supporter le poids de sa fatigue. Cet équilibre restait cependant fragile et un rien suffisait à le déséquilibrer, surtout quand son père le faisait travailler à outrance.

    C'est peu de temps après ses 17 ans que ce maigre équilibre se cassa pour de bon et que sa vie fut détruite.
    Les habitants avaient eu vent d'une attaque de pirate dans le village voisin le plus proche, bien que se trouvant au bord de l'océan, jamais ils n'avaient connu d'attaque, trop pauvre. Mais, cette fois, ils craignaient une attaque ayant pour but de trouver des esclaves et une évacuation urgente fut programmé, afin d'éviter la catastrophe. Comme tout le monde, l'adolescent rentra chez lui pour préparer le strict minimum, jamais il n'atteint sa chambre, quelque chose de lourd s'abattit sur son crâne le faisant s'effondrer, assommé.
    Ce n'est que longtemps après qu'il se réveilla, pieds et poings liés, un homme penché au-dessus de lui avec un sourire cynique sur le visage. Isaia ne mit pas trop longtemps qu'il se trouvait sur un bateau et entouré de pirate, l'homme à ses côtés se trouva très amusé devant son expression :

    « Fait pas cette tête gamin, on n'a même pas eu à se salirent les mains. C'est tes parents qui t'ont livré à nous, contre quelques pièces bien trébuchantes. »

    Oh, pas que ce soit vraiment étonnant d'entendre une chose pareille, mais il avait beau savoir que ses parents en étaient bien capables, le jeune homme eut bien du mal à avaler l'information et à se retenir de pleurer. C'est donc en tant que sous-homme qu'il passa les portes de Belmonte, il en avait pourtant rêvé de ce moment, mais pas de cette façon, pas comme ça.
    La suite ne fut pas brillante pour lui. Pendant un an, il subit le dressage qui devait lui apprendre à se conduire comme un bon petit esclave et son caractère lui valut plus d'une correction. Isaia fini par comprendre que mieux il se tiendrait, moins il souffrirait, aussi et en l'espace d'un jour se transforma t-il en petit chien obéissant. Enfin, en apparence...car alors qu'il est sur le marché depuis un an, le jeune esclave vient de se faire renvoyer par son troisième maître. Il attend déjà le prochain, afin de lui faire mille fois regretter son achat...

    En réalité, Isaia est le fils d'un Gato qui l'abandonna au soin d'une famille contre une grosse somme d'argent avant de partir du continent rongé par la folie. Même si ces parents adoptifs furent heureux de l'argent inespéré reçut, ils n'arrivèrent jamais à l'aimer comme leur propre enfant. Ils ne savent rien de la mère, son père n'ayant rien mentionné.
    Le jeune homme ignore absolument tout de cela...


    ۞ Famille :N'a plus de nouvelles de ses parents, au fond, il s'en moque.

    ₪ ET VOUS ALORS ? ₪


    ۞ Comment avez vous découvert le forum?Par Mouton électrique ^^
    ۞ Que pensez vous de ce dernier? Il est vraiment très beau et le contexte est intéressant.
    ۞ Comment définiriez vous votre niveau RP? Pas trop mauvais, j'imagine que cette fiche répondra mieux que moi.
    ۞ Quelle sera votre fréquence de passage?
Régulière la plupart du temps, après ça dépend aussi beaucoup de mes cours.


Dernière édition par Isaia Nazzareno le Mer 29 Déc - 18:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ludovico III Leone

ღ Il sua Altezza Femminiello

avatar

◊ Messages : 1302

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: Petit esclave   Dim 17 Oct - 11:01

J'arrive valider! farao

Ha tu étais sur Moutons? Kikitu étais?

n tout cas je valide ta fiche, elle m'a bien plu! Bon jeu à toi!

_____________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaia Nazzareno

♥ Esclave adorablement sauvage ♥

avatar

◊ Messages : 482

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: Petit esclave   Dim 17 Oct - 11:29

Hm, j'étais Axel Soft...je suis aussi sur AH d'ailleurs Smile
Merci pour ma validation Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit esclave   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit esclave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belmonte :: Biblioteca di Belmonte :: Galleria dei Personaggi :: Esclaves-
Sauter vers: