AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diane Adoni Gato [ en cours ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diane Adoni Gato

ø Una Bambola Avvelenata ø

avatar

◊ Messages : 19

MessageSujet: Diane Adoni Gato [ en cours ]    Jeu 7 Avr - 17:21

    ₪ CARTE D'IDENTITE ₪

    ۞ Nom : Adoni Gato mais elle a appris qu’il valait mieux ne dire que Adoni et oublier le Gato qui suivait.
    ۞ Prénom(s) :Diane
    ۞ Surnoms : Sincèrement elle n’en a aucune idée des surnoms. Sa mère et son père l’appelaient que par Diane, et en aucun cas mon « poussin » ou ce genre d’aberration –Selon Diane bien évidemment -.
    ۞ Âge :25 ans
    ۞ Au service de : Tenebrus B. Corvo
    ۞ Rang de domestique : Femme à tout faire... la plupart du temps, dame de chambre, s'occupant des besoins quotidiens de ses "employeurs".
    ۞ Spécialité : Les herbes de soins comme de poisons et l'art, notamment la peinture et la sculpture.
    ۞ Orientation sexuelle :Diane semble hétérosexuelle mais il faut avouer qu’elle n’a jamais eu le temps pour s’interroger. On peut dire qu’elle n’a aucune vie amoureuse existante et toute tourne autour de ses maîtres et de son devoir qui est de les servir le plus fidèlement possible. L’Amour ne serait qu’une entrave à priori.
    ۞ Le Sangue Nobile

    Spoiler:
     
    ₪ ASPECT PHYSIQUE ₪


    ۞ Physique :
    Diane est une belle jeune femme où la rigidité et sa discipline transparaissent. Elle a un corps solide et ses gestes sont maîtrisés et bien choisi. En effet elle ne bougera pas inutilement son bras si la seule finalité du geste est l’épuisement. Tout est dosé, tout n’est qu’une question d’équilibre et de maintient. C’est dans cette logique qu’elle bouge et suivant cette logique, elle s’entraîne quotidiennement pour maintenir la forme car en effet une Gato grasse et bien flasque ne servirait pas longtemps à quoi que se soit. Ainsi on peut dire qu’elle n’a presque – et je précise- presqu’aucune graisse qui viendrait gâcher la forme régulière et gracieuse de sa silhouette.
    Quant à ses pieds, nous pouvons nous étonner de leur petite taille et on pourrait ses traces avec celles d’un adolescent. De plus lorsqu’elle veut se faufiler discrètement dans un lieu, elle peut très bien le faire sans un bruit de pas, comme si ses pieds ne touchaient pas le sol. Bien évidemment cette discrétion était le fruit de plusieurs années d’entraînement.
    Venons-en maintenant à ses doigts longs et agiles, en effet lorsqu’elle vous concocte une potion, vous pouvez être subjugué par le sérieux de Diane et toute la concentration que cela peut exiger. Sa main se ballade d’herbes en herbes et ses cheveux d’or attachés, elle se penche sur la marmite ou la théière bien fumante. Il n’est donc pas rare qu’elle dégage une odeur d’herbes presque tous les jours.

    Autrement elle a les yeux étrangement rouges, la raison reste inexpliquée.

    ۞ Allure :
    Elle se tient toujours droite, en retrait et ne s’avance que quand on l’exige d’elle. Une attitude discrète auprès de ses employeurs, auprès de la famille à qui elle est aveuglément fidèle. Ses yeux scrutent sans cesse, à l’affut du moindre détail suspect et si elle le remarque, elle y court rapidement et en silence pour réparer, arranger ou faire disparaître.
    Il est difficile d’imaginer que la demoiselle est une excellente espionne et assassin. On se dira plus une jeune femme qui sait tenir la maison, ordonner les autres domestiques et effectuer sa tâche noblement sans tremper ses mains dans le sang.

    ۞ Goûts vestimentaires :
    Malgré qu’elle ait vécu depuis son enfance au Khitaï, on ne peut pas dire qu’elle a adopté leurs tenues comme les kimonos. Elle porte d’avantage les tenues élégantes et simples –ce qui sied à une domestique- des gens de Belmonte. Il semblerait qu’elle adapte sa mode à celle de son environnement mais il faut avouer qu’elle a gardé quelques kimonos et autres accessoires de ce pays en venant ici. Les bagages avaient un peu lourds mais elle a pu bien marchander pour pouvoir les amener à un petit prix.
    Etrangement, elle ne dévoile rarement une parcelle de son corps, c’est-à-dire qu’elle porte constamment des robes manches longues, des cols roulés même lors des étés les plus ardents.

    ۞ Signes particuliers :
    Des cicatrices qui parsèment tous son corps d’où sa « pudeur ». De telle cicatrice attirerait les soupçons, par conséquent, elle ne les montre pas.


    ₪ INFORMATIONS PSYCHOLOGIQUES ₪


    ۞ Généralités :
    Docile et meurtrière petite poupée. Diane a reçu une éducation militaire si l’on veut, par conséquent les excès, le luxe ou encore une enfance entourée de poupées adorables lui sont inconnus. Il faut qu’elle cherche constamment le problème dans telle situation sache se sortir de telle piège ou encore savoir concocter des poisons comme des drogues puissantes pour le bien être de ses employeurs ou pour la mort de leurs ennemis. Autant vous le dire, ce n’est pas la plus agréable des jeunes filles et malgré qu’elle discute et fasse la conversation à autrui agréablement pour pouvoir récolter des rumeurs, elle est assez solitaire dans sa tête. Elle a toujours cette désagréable sensation que quelque chose lui manque, qu’elle est atrocement seule dans ce monde tout aussi étrange et improbable.

    Respectueuse, elle obéit scrupuleusement aux ordres et prend elle-même ses initiatives quand il le faut. Ainsi même si le plan de base ne marche plus, elle pourra trouver une autre idée rapidement pour fuir ou réussir. Cela dépend de la situation et de l’adversaire.
    La flânerie est inconnue chez elle. Il faut que Diane court derrière quelque chose, fasse quelque chose car rester assis ou se promener sans rien faire, sans but, ne lui conviennent pas. Oui vous l’aurez compris, il faut que ses gestes aient un sens pour qu’elle se décide à avancer, autrement tant que vous n’aurez donné aucune justification, elle ne bougera pas le petit doigt… sauf si ce sont ses employeurs qui l’exigent.

    Sinon malgré cette froideur, elle a une âme assez sensible pour les œuvres d’art et c’est peut-être l’une des rares choses qui peuvent briser cette muraille de glace.

    Dernièrement, sûrement à cause de son Sangue Nobile, elle est ne dors quasiment plus. Il semblerait que ses cauchemars se font plus insistants et prennent – de temps en temps- vi dans un accès de folie qu’elle dissimule à coup de drogues. D’ailleurs petit à petit des poches se forment sous ses yeux comme ses parents.

    ۞ Vices :
    Il faut qu’elle calme ses hallucinations, par conséquent elle prend souvent des drogues pour l’empêcher de dormir. Elle aurait pu faire le contraire mais comment dire… si on attaquait en pleine nuit ? Elle serait dans l’incapacité d’agir.

    ۞ Aime :
    Elle aime bien cueillir différentes herbes, étudier leurs effets et la manière de les marier ensemble. On peut dire que la concoction de poisons, somnifères et autres potions en ce genre font d’avantage office de jouets que d’armes ou accessoires.
    Sinon ayant une petite âme d’artiste, elle aime bien la peinture et exprime souvent ses sentiments les plus cachés et les plus inconnus –même par elle- grâce à la peinture.

    ۞ N'aime pas :
    Tous ceux qui veulent du mal à la famille à qui elle a offert ses services. Ses cauchemars. Ses hallucinations. Ses crises passagères qu’elle cache tant bien que mal.


    ۞ Sociabilité :
    Sociable… disons moyenne. Elle peut venir vous parler, vous soutirer gentiment des informations mais au fond d’elle, vous ne représentez rien .Vous ne serez qu’un objet plus ou moins utile pour prouver sa fidélité. Peut-être est-ce de l’hypocrisie… Mais encore une fois, cette attitude n’est pas « méchante » selon Diane. En fait cette manière de pensée n’est que la conséquence de l’éducation qu’elle a reçu, on ne peut pas réellement lui en vouloir.

    ₪ HISTORIQUE ₪


    ۞ Passé :

    Diane fixait étrangement, avec ses grands yeux rouges, une poupée à travers la vitre d’un magasin de Khitaï. Elle la trouvait si belle et élégante avec ses robes en dentelles et ses longs cils noirs. Même sa chevelure d’un noir de jais était soyeuse et brillant.
    Soudain quelqu’un l’attrapa par son poignet et l’éloigna de la vitrine. Elle restait silencieuse en fixant cette « chose » jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle n’avait jamais eu une poupée comme les autres filles et encore moins joué à la dînette avec ces dernières. Les cadeaux de ses parents étaient plus différente, qui sortait du commun : Des épées, des dagues, des arbalètes, une armure, des fioles à poison, des herbes et divers livres pour maitriser l’art de la guerre, apprendre l’herboristerie ou encore les manières courtoises pour mieux tromper son ennemi.
    Chaque jour elle se rendait dans une école pour apprendre des arts martiaux ou encore savoir se déplacer, tuer ou voler tout en discrétion. A la maison on lui inculquait les bonnes manières, les traditions et complétait les enseignements de la journée avec d’autres. Ses lectures étaient limitées aux herbes ou encore à l’anatomie humaine… tout était réuni pour en faire un parfait assassin au service d’une famille de Belmonte. Tel était le devoir d’un Gato.

    Alicia et Pedro Gato étaient encore attachés à leur coutume malgré l’extinction de la famille, l’éclatement et l’oubli. On pouvait mettre cette obstination, cette nostalgie, sur leur folie également. A force de ne pas dormir, d’avoir des hallucinations, ils devenaient fous. Si l’un allait bien, l’autre délirait et quand celui qui délirait se calmait, c’était celui qui ne délirait pas qui commençait à halluciner. Ainsi la vie de Diane avait été plus que mouvementée. Elle devait éviter telle attaque de la mère car elle croyait voir un monstre, ou un enfant qu’elle avait jadis tué, ou encore se cacher lorsque le père employait ses dons d’illusions.
    Durant ces moments, elle allait dans la cave et y restait, attendant que le calme revienne. Bizarrement, peut-être par peur, jamais ses parents ne mettaient les pieds ici. Elle était à l’abri, lisant ses livres ou encore dessinant ce qu’elle avait vu en rentrant de l’école. Elle n’avait pas droit au retard par conséquent elle ne pouvait pas traîner n’importe où… C’était maison-école, et école-maison. Bientôt, ce monotone quotidien allait laisser place à une vie encore plus tumultueuse.

    Elle avait douze ans et ne cherchait pas à se rebeller malgré les dires et les arguments de ses camarades de classe. Ils prétendaient qu’elle n’avait pas à s’isoler ainsi avec sa famille, qu’elle devait sortir un peu, s’écarter du chemin reliant l’école et la maison. Elle faisait sa sourde oreille. On l’avait assez bien « formaté » au point que désobéir était une chose inconcevable. Tous les jours elle avait droit à une phrase vertueuse sur la fidélité et une phrase désagréable sur l’acte honteux qu’est la désobéissance. Quant à ceux qui tentaient d’insulter ses parents, elle les battait en duel, cassant du mieux qu’elle pouvait toute leur fierté, usant –si nécessaire- de son premier niveau de pouvoir. CE n’était pas pratique, c’était même épuisant mais de temps en temps, c’était une nécessité.
    Comment son Sangue Nobile s’était déclarée ? Elle n’en avait pas une idée précise, c’était juste un jour comme un autre où un camarade avait cru ce qu’elle avait dit, c’est-à-dire que cette grosse pièce de monnaie était une fleur. A priori elle voulait blaguer sur quelque chose mais inconsciemment, elle avait libéré le pouvoir. Encore elle n’aurait pas compris que c’en était un si sa mère, inquiète, n’était pas venue la chercher. CE soir là, ils étaient heureux mais également anxieux. Dès ce soir, la notion de sommeil reposant disparut petit à petit de son dictionnaire.

    En effet elle n’avait pas encore d’hallucination et ses cauchemars n’étaient ni traumatisantes ni trop fréquentes, malgré tout on lui fit ingurgiter des mixtures pour l’empêcher de dormir. Ses nuits elle devait constamment s’occuper et de même la journée. Très vite le rythme devint insupportable. C’est d’ailleurs à ce moment que ses hallucinations démarrèrent. Il semblerait qu’elles se manifestaient dans la réalité, incapable de parasiter un rêve vu que Diane ne dormait presque plus, en tout cas pas assez longtemps pour garder trace de quoi que se soit.

    Finalement, à ses 16 ans, on lui donna des « boulots » et elle du accomplir dans l’ombre, la nuit, des meurtres dans les régions avoisinantes du Khitaï. Sa première victime a été difficile mais elle avait réussi, ôter cette vie et le dire à ses parents. Eux ils étaient fiers, c’était suffisant pour cacher, dissimuler, cette honte qui la submergea.


    - Diane, il est temps pour toi d’aller à Belmonte. En 1 ans, tu as su montrer tes compétences… maintenant tu as 17 ans et je te donne l’ordre suivant, rejoint la famille que tu souhaites et soit fidèle à elle, quel que soit l’ordre donné.

    Elle acquiesça seulement, prépara ses valises et rejoignit donc Belmonte. La bas, elle erra quelque temps, fit des recherches. Elle comprit plusieurs choses. A priori ce qu’elle avait appris toutes ces années ne lui serviraient pas à grand-chose et les gens n’employaient pas si facilement des tueurs. La vie était différente, plus vivante, plus intrigante au point que notre futur est indistinct. Dans son pays natal, elle aurait pu s’en sortir, connaissant la population plus ou moins, ici c’était une toute autre population, d’autres aspirations. Un changement radical. Elle s’imaginait un instant ses parents vivre ici… deviendra-t-elle folle comme eux ? En effet avant d’aller au Kithaï ils habitaient à Belmonte. Un frisson la traversa, non elle ne voulait pas être comme eux.

    Finalement elle réussit à s'engager dans une famille ou plutôt sous les ordres d'un jeune homme agé de 24 ans à cet instant. Dès ce jour elle lui apporta tout le soutient dont il avait besoin, préparant des décoctions pour calmer son mal, passer des heures en sa compagnie pour le distraire. Etrangement elle se sentait moins étrange avec lui, peut-être parce qu'il a également des hallucinations comme elle.

    Dans tous les cas, elle lui était fidèle et assumer parfaitement son rôle, comme on le lui avait inculqué.

    ۞ Famille :
    Un père et une mère, mais ils ne sont plus à Belmonte et ne demande presque plus aucune nouvelle de Diane. Peut-être sont-ils morts? Peut-être voyagent-ils encore? Elle n'en sait rien en tout cas.

    ₪ ET VOUS ALORS ? ₪


    ۞ Comment avez vous découvert le forum? Partenariat.
    ۞ Que pensez vous de ce dernier? Magnifique design
    ۞ Comment définiriez vous votre niveau RP? Moyenne je dirais avec des étourderies ici et là, vous m'en excuserez >///<
    ۞ Quelle sera votre fréquence de passage?
Régulière à priori en fait, cela dépendra de mes rps et mon emploi du temps.



Dernière édition par Diane Adoni Gato le Mer 11 Mai - 11:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ludovico III Leone

ღ Il sua Altezza Femminiello

avatar

◊ Messages : 1302

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: Diane Adoni Gato [ en cours ]    Mer 13 Avr - 7:52

Du neuf? N'oublie pas de demander ton rang. Rolling Eyes

_____________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Diane Adoni Gato

ø Una Bambola Avvelenata ø

avatar

◊ Messages : 19

MessageSujet: Re: Diane Adoni Gato [ en cours ]    Mer 13 Avr - 11:14


Oui, j'avance dans ma fiche. J'attendais simplement un mp et il est arrivé ^^. Le rang.. ca marche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Diane Adoni Gato

ø Una Bambola Avvelenata ø

avatar

◊ Messages : 19

MessageSujet: Re: Diane Adoni Gato [ en cours ]    Mer 13 Avr - 15:28

double post pour dire que ma fiche est finie ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Raffaela S. Serpente

Principessa persa tra Vizio e Virtù

avatar

◊ Messages : 1033

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: Diane Adoni Gato [ en cours ]    Jeu 14 Avr - 8:01

Une fiche sans souci, que je valide avec plaisir. Bon jeu et bienvenue sur Belmonte, puisses-tu bien t'amuser en notre compagnie. (oui, je suis Ludovico, sous mon DC XD)

_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Diane Adoni Gato

ø Una Bambola Avvelenata ø

avatar

◊ Messages : 19

MessageSujet: Re: Diane Adoni Gato [ en cours ]    Jeu 14 Avr - 9:25


Merci beaucoup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Diane Adoni Gato

ø Una Bambola Avvelenata ø

avatar

◊ Messages : 19

MessageSujet: Re: Diane Adoni Gato [ en cours ]    Mer 11 Mai - 11:06


double post pour signaler que j'ai effectué mes modifications, soit l'âge et l'employeur de Diane. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diane Adoni Gato [ en cours ]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Diane Adoni Gato [ en cours ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belmonte :: Biblioteca di Belmonte :: Galleria dei Personaggi :: Domestiques-
Sauter vers: