AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A l'intention de Rosalinda Fenice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cordelia Gianni

▲Grande Horizontale ▼

avatar

◊ Messages : 451
Localisation : Demeure des Pavone

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: A l'intention de Rosalinda Fenice   Sam 14 Mai - 8:42

[situation chronologique : juste après la rencontre Cordy x Ugolina Malincolia]



    Chère amie,

    Comment allez-vous ? J'avais hâte de vous écrire. Mais, pensant que mes péripéties de courtisane ne vous intéresseraient pas, j'ai préféré m'abstenir. Il m'a semblé sentir qu'une relation amoureuse ou sexuelle entre deux femmes n'étaient pas un sujet que vous aimiez aborder ; aussi, j'ai préféré m'abstenir et attendre le bon moment pour vous écrire.
    J'étais pressée, oui, car j'avais peur que vous m'oubliez. Je sais où vous logez, mais je ne crois pas vous avoir dit où moi-même je logeais ? Voilà, maintenant vous saurez : je suis la courtisane de Selen Pavone, aussi, je réside dans le Palazzo de sa famille.

    Mais passons. Je ne vais pas vous ennuyer avec ces histoires de courtisane ! Je m'étais pourtant promis de ne pas le faire. Il m'est arrivé, aujourd'hui, une histoire à la fois fabuleuse et effrayante, et j'aimerais vous la raconter. Vous m'avez dis que je suis votre amie. Croyez-moi, cela m'a beaucoup touché. Je resterai fidèle à ce poste toute ma vie.

    Connaissez-vous le nom d'Ugolina Pavone ? Elle est l'aînée de la famille. Et tout le monde dit qu'elle est un monstre. Je suppose que c'est un peu vrai. Je m'en étais allée voir un parterre de fleurs et elle m'a abordé. Pour je ne sais quelle raison, elle m'a invitée dans sa serre.
    Signorina, c'est quelque chose que je ne vous souhaite jamais de vivre. J'en suis encore sous le choc, même si en pensant à vous, je me sens un peu rassurée. Je n'oserais pas vous décrire toutes les créatures que j'ai aperçu ou qui m'ont même touché, vous en pâlirez autant que je l'ai fais. Sachez juste que si votre sens esthétique est identique au mien, vous ne devez jamais la rencontrer. Tous les monstres que vous avez imaginé étant enfant sont sûrement dans cette serre.

    Signorina, vous connaissez certainement ce sentiment ? Vous savez que l'inconnu est synonyme de danger, et pourtant, vous vous précipitez dedans, trop curieuse, et vous savez que vous n'auriez pas dû, car quelque chose de mauvais va vous arriver.
    J'ai peur, Signorina : je fais la fière en me félicitant d'être devenue la courtisane de la honnie des Pavone, mais dans le même temps, je suis pétrifiée de peur. Je ne sais pas si je serai capable à nouveau de me contenir devant tant d'horreurs, je ne sais même pas comment j'ai pu faire jusqu'ici pour ne pas fuir.

    Je n'aurais jamais dû accepter, et maintenant, je ne sais plus comment faire. Je suppose que je dois attendre la suite des évènements. Mais je sais aussi que ma curiosité ne m'éloignera pas d'Ugolina Pavone.
    Elle - si l'on peut dire "elle" - n'est pas humaine dans sa manière d'être, de penser, et en même temps... Cet être semble desséché par l'amour. J'aimerais lui montrer ce que c'est.


    Donnez-moi vite de vos nouvelles Signorina, et tenez-moi au courant de vos découvertes dans notre fabuleuse ville qu'est Belmonte. Un jour, si vous le voulez, je vous emmènerai plus loin que la ville, au pied d'une forêt ou d'une montagne !
    Portez-vous bien,

    Avec tout le respect que je vous dois,
    Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Rosalinda Fenice

♥ Allumette de Porcelaine ♥

avatar

◊ Messages : 494

MessageSujet: Re: A l'intention de Rosalinda Fenice   Dim 15 Mai - 14:30

Ma chère Cordelia,

J'aurais du me douter qu'une femme telle que vous fréquentait la haute noblesse de Belmonte. Vous êtes si distinguée, d'une compagnie si agréable, il était certain que vous trouveriez ou aviez trouvé une place digne de votre rang au sein de notre noblesse. J'étais contente, en lisant vos premières lignes, de vous savoir si bien placée.

Mais hélas la suite de votre missive a confirmé mes craintes. Il y a quelques rumeurs qui courent au sujet des Pavone, et je ne peux que compatir à votre infortune en sachant à présent que certaines sont vérifiées. Je connais Selen Pavone de nom, et je connais son apparence et ses... Disons, manières. Quand à l'aînée des Pavone, les rumeurs les plus folles courent sur son compte, et on dit que la plupart d'entre eux sont bel et bien fondées.

Le plus grave étant bien sûr cette femme elle-même et ce qu'elle vous a fait... Je frissonne de vous savoir à la merci de ce que vous appelez "monstre" et comme vous l'avez souligné, nos sens esthétiques se rejoignent, et je frémis de vous imaginer entre les griffes d'Ugolina Pavone, réputée maîtresse dans l'art de sculpter les chairs de toute créature vivante... Et des siennes, en particulier. J'admire votre constance, votre dévouement à montrer à cette "femme" ce que sont les choses de l'amour, mais je vous en conjure, si son apparence et ses attributs sont si monstrueux que ce que vous me laissez entendre, ne faites pas de zèle ! Je voudrais vous revoir en un seul morceau la prochaine fois que nos chemins se croiseront.

Et il n'est bien entendu pas nécessaire d'attendre que nous nous croisions réellement au détour d'une ruelle, vous êtes la bienvenue en ma demeure si les choses se corsent. Je ne tolèrerais pas de vous savoir dans l'infortune à ma porte sans oser la franchir. Venez vous réfugier sous mon toit dès que le besoin s'en fait sentir, je tenterai d'expliquer les choses aux Pavone comme je le pourrai.

Soyez sûre que toutes mes pensées vont vers vous, mon amie, en ces heures sombres. Soyez forte, et n'hésitez pas à rejoindre la cage dorée du phénix, sa porte désormais ouverte ne se fermera plus. Pas pour vous. Soyez forte !

Votre amie,

Rosalinda Fenice
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Gianni

▲Grande Horizontale ▼

avatar

◊ Messages : 451
Localisation : Demeure des Pavone

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: A l'intention de Rosalinda Fenice   Lun 16 Mai - 9:45

    Très chère Rosalinda,

    Vos mots me flattent d'autant plus que je vous sais sincère : vous n'êtes pas de ces nobles hypocrites qui couvrent autrui de compliments pour se faire bien voir. Quand bien même ce serait le cas, nous savons toutes deux que cela serait inutile : mon estime pour vous n'a d'égal ma fidélité.

    Et ma fidélité est bien mon problème. Je tiens toujours mes paroles, et j'ai promis à Ugolina d'être à ses côtés, d'être son "prodige" comme elle l'a souligné (je ne sais pas ce qu'elle a en tête, et c'est aussi là ma crainte). Quand bien même je ne serai pas si fidèle, serais-je capable d'abandonner cette gloire, cet honneur ? Je suis une femme comme les autres dans la noblesse : je porte un masque, je suis belle, je suis humble et un modèle, mais aussi attirée par la gloire et l'argent.
    Non, ce n'est peut être pas ça, finalement. Pas seulement la gloire, mais simplement une obsession maladive de ce personnage étrange qu'est la honnie des Pavone. Je ne peux moi-même comprendre cet étrange attraction. Comme un papillon de nuit vers la lumière. Il faut simplement que je ne me grille pas les ailes.

    Mais n'ayez crainte, Signorina : je compte bien ne pas me mettre en danger. Comment pourrais-je honorer notre promesse s'il m'arrivait quelque malheur ? J'attends d'ailleurs le prochain bal avec impatience. Mais vous avez raison : je n'attendrai pas cette occasion pour vous revoir ! Je vous remercie sincèrement de la main que vous me tendez. Je ne l'oublierai pas.
    Et cela va de soi, il en va de même pour vous ! Ne suis-je pas votre dévoué chevalier ? D'ailleurs, parlez-moi un peu de vous. Je me sentirais mal à l'aise de ne parler que de moi !

    Vos mots m'encouragent, en rien je ne regrette notre rencontre. Portez-vous bien mon amie.
    Avec tout le respect que je vous dois,
    Cordelia.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'intention de Rosalinda Fenice   

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'intention de Rosalinda Fenice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belmonte :: Biblioteca di Belmonte :: Zoppichi alle lettere-
Sauter vers: