AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chère Angelica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alvise D. Leone

≈ Afono Creativo di Suono ≈

avatar

◊ Messages : 227

MessageSujet: Chère Angelica   Lun 25 Juil - 11:56

Dans une enveloppe blanche poinçonnée du blason Leone se tient une lettre un peu jaunie sur un papier à partition vierge. Les mots quoique bien écrits dans un joli style calligraphique semblent un peu torturés.


    Très chère Angelica,

    Les mots ne m'appartiennent pas, je ne les aime pas. Mais je veux me présenter à vous. Je me nomme Alvise Demetrio Simone Leone. Peut être le savez-vous, je suis le frère de Ludovico, votre fiancé.
    Je me sens mal à l'aise. Je ne sais pas comment vous dire - non, je n'ai jamais su dire quoi que ce soit.

    Angelica, aimez-vous la musique ?

    Pardonnez ma soudaine question. Je suis muet de naissance, je ne sais m'exprimer qu'à travers les sons. Je connais l'usage des mots, comme vous le remarquerez, mais ce n'est rien comparé à la magie que je réalise à travers des notes. Viendriez-vous m'écouter un jour, Signorina ? Non, peut être que la vraie question est : me comprendriez-vous ?

    Je veux vous connaître. Mon frère m'a fait éloge de votre personne. Je veux savoir si vous brillez autant qu'un trésor le peut. Je veux comprendre. Je veux savoir. Je serai poli et courtois, comme mes mots dans cette missive. Je serai patient et attentif si vous le demandez.
    Vous êtes peut être un trésor mystérieux. Toutes les femmes sont mystérieuses. Angelica, deviendriez-vous mon amie ?

    Mais si vous n'aimez pas la musique, je serai ennuyeux. Je ne peux rien faire d'autre. Je ne peux pas combler les silences autrement. Et cela m'effraie : comment faire votre connaissance si je ne peux vous poser de question ?

    Angelica, puis-je venir vous voir ?
    Je ne suis pas à l'aise dans le Palazzo de ma famille. Si vous m'autorisez à vous aborder, puis-je impoliment m'inviter chez vous ?

    Angelica, voulez-vous de moi en tant que beau-frère ? Pouvez-vous me vouloir en tant que tel ? Comment êtes vous ? Qui êtes-vous ? Acceptez-moi. Permettez-moi de vous rencontrer. Si je vous effraie, alors écrivez-moi. Je ferai l'effort de parler sur une lettre.
    Répondez-moi.

Votre apeuré obligé,
Alvise D. Leone
Revenir en haut Aller en bas
Angelica Pavone

ღ Poupée de Porcelaine ღ

avatar

◊ Messages : 436
Age : 34

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: Chère Angelica   Mar 2 Aoû - 3:42

    Cher Alvise,

    Votre lettre m'a surprise et me plut beaucoup. J'ai entendu parler de la famille de mon fiancé à quelque reprise sans avoir réellement la chance d'avoir pu m'entretenir avec lui à ce sujet. Je suis cependant forte heureuse que vous ayez pris la peine de me contacter.

    Vous remarquerez que j'ai peut-être les mots plus faciles que vous à l'écrit, mais je fus longtemps muette par obligation — une poupée ne parle pas, vous comprenez? Si je n'ai ni les doigts agiles ni le souffle fort pour pratiquer moi-même la musique, j'ai l'oreille virtuose et apprécie tout air qui se respecte. Les sons, que ce soit la voix ou la musique, vibrent dans l'air et dans le corps et transpose les émotions. Une même phrase peut-être dite avec des intonations différentes, il n'en reste pas moins que les mots seront teintés de sous-entendu que la musique de la voix permet de transmettre. De même en vont pour les instruments de musique, du moins, c'est ma vision, des choses.

    Je suis un peu gênée, mais heureuse que votre frère vous parle de moi de telle façon. J'espère ne pas vous décevoir de quelque façon qu'il soit, vous semblez si emplie d'attente à mon égard. Vous me semblez si fragile, mais comment une main virtuose peut-être fragile si elle transmet la force des émotions au bout des doigts?

    Je veux bien vous rencontrer et ainsi que nous puissions faire connaissance. Ma porte vous est grande ouverte, ne vous en faites pas. Je fais sans nul doute partie de la famille la plus étrange de Belmonte, vous n'avez pas à vous inquiéter de votre différence de voix... Mais saurez-vous accepter mon apparence de porcelaine?

    J'aimerais savoir, vous qui êtes musicien, de quel (s) instrument (s) jouez-vous?

    Amicalement,
    Votre future belle-soeur,
    Angelica Pavone
Revenir en haut Aller en bas
Alvise D. Leone

≈ Afono Creativo di Suono ≈

avatar

◊ Messages : 227

MessageSujet: Re: Chère Angelica   Mar 2 Aoû - 12:05

Ô tendre Angelica,

    Je semble fragile en effet, mais vous le paraissez tout autant que moi. Je me sens un peu triste cependant : si vous êtes une poupée, que suis-je ? A quoi puis-je m'identifier ? Non, pourtant, je ne dois pas me laisser obscurcir par ses pensées. La vérité est que vos mots me réconfortent et me rendre heureux, Angelica. Ainsi, tout ce que m'a dit mon frère me paraît vrai. Je ne crains pas d'être déçu : je sais que je ne le serai pas.
    J'ai l'impression de pouvoir enfin parler à une soeur disparue ou oubliée. Pourtant étrangère vous savez toucher mon coeur.

    Une poupée est merveilleuse. Car derrière une apparence de porcelaine, son coeur n'en est que plus fragile et lumineux. Mon frère voit à travers les gens : il a vu votre coeur. Je crois que moi aussi, je peux le voir, un peu.
    Je suis heureux. Je viendrai vous voir, bientôt, j'en fais la promesse.

    Il m'est cependant difficile de répondre à votre question. Le fait est que je joue d'une cinquantaine d'instruments différents - au moins. Il y a les classiques : piano, violon, guitare, saxophone ce genre d'instruments très appréciés mais très banals. Il y en a d'autres, comme la gadoulka ou le sax basse.
    Mes préférés sont le clavecin et l'orgue. J'aime les claviers car ils ont beaucoup de touches pour m'exprimer. Mais j'aime aussi l'accordéon et, malgré moi, le violon, ou plutôt l'alto.
    Je suis un virtuose : je joue de beaucoup d'instruments et je compose aussi bien que j'improvise. Cependant, il m'est impossible de maîtriser un instrument sans avoir passé du temps dessus. Même mon génie a ses limites. Après tout, je suis humain.

    Quel est votre instrument préféré, Signorina ? Que je sache avec lequel je vous parlerai lors de notre rencontre.

Votre loyal obligé,
Alvise D. Leone
Revenir en haut Aller en bas
Angelica Pavone

ღ Poupée de Porcelaine ღ

avatar

◊ Messages : 436
Age : 34

Carnet de Bord
Carnet de Bord:
MessageSujet: Re: Chère Angelica   Jeu 11 Aoû - 3:33

    Cher Alvise,

    Je suis heureuse de parvenir à toucher votre coeur. Votre monde semble bien petit de ce que je ressens de vos mots, pourtant, les sons peuvent se rendre plus loin que ce que les yeux peuvent voir. Si votre voix ne porte pas, vous semblez avoir au bout des doigts et du souffle, mille et une voix qui sont portées par le vent. La vie pour un muet est-elle si difficile dans le quotidien? Pardonnez mon insolence dans cette question, comprenez mon ignorance dans la matière...

    Vous avez donc un immense talent à pouvoir parler par autant d'instruments. Je dois avouer aimer beaucoup le clavecin également si rare et pourtant si appréciable. Bien que certains ont de la difficulté avec les aigus, elles me plaisent. J'aime également les basses, ayant un faible pour les bois. Ces derniers me rappellent beaucoup le pays de mes ancêtres. La malédiction de mon sang est de ne pourtant pas savoir quel est mon véritable visage, mais il est possible, comme vous le dites, que Ludovica a vu derrière le masque de porcelaine et a percé le coeur de poterie.

    J'ai bien hâte de vous rencontrer, nous avons quelques instruments au palazzo et je suis certaine de pouvoir les faire venir à notre convenance dans mon boudoir pour votre venue. Le moment est à votre guise, je n'ai, à mon grand malheur, pas beaucoup d'occupation, mais je compte bien à ce qu'un jour, cela puisse parvenir à changer...

    J'attends vos nouvelles concernant votre venue,

    Amicalement,
    Votre soeur perdue
    Angelica Pavone

Revenir en haut Aller en bas
Alvise D. Leone

≈ Afono Creativo di Suono ≈

avatar

◊ Messages : 227

MessageSujet: Re: Chère Angelica   Ven 19 Aoû - 19:12

    Très chère Angelica,

    Comment puis-je croire que vous soyez poupée, à lire des mots si tendres et si humains ? Il me tarde de vous voir. Je serai bientôt là : je règle quelques affaires et j'arrive. J'ai une composition à terminer, et pour une fois, j'ai décidé de prendre mes responsabilités. Ludovico, bien que mon cadet, a toujours été le plus sage et le plus mature de nous deux. Je veux devenir véritablement son "grand" frère, vous comprenez ?
    Mais je viens. Je serai bientôt là.

    Si vous avez des instruments alors je n'apporterai pas les miens. Je ne veux pas m'encombrer, mais profiter de votre personne. De notre rencontre, enfin.

    Je suis déjà là.
    Attendez-moi chère Angelica.

Votre obligé maestro,
Alvise D. Leone



[HJ : dis-moi dès que tu as un peu de temps pour qu'on lance le RP !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chère Angelica   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chère Angelica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belmonte :: Biblioteca di Belmonte :: Zoppichi alle lettere-
Sauter vers: